Loin des décombres

Voilà les amis et l’on parle

de poésie et de livres

et de secrets intimes et de tendresse

et de lumières.


C’est là que nous demeurons. Toujours en vie,

loin, bien loin des décombres.





Lalita Curbello Barberan dans la revue Bacchanales n°24, poésie cubaine.

Fabienne Swiatly - 14 juillet 2013