Cahiers Artaud n° 1

SOMMAIRE :

ouverture
Jean-Luc NANCY, Alain JUGNON – Comparutions d’Antonin Artaud
Bernard NOËL – Artaud le lalie
Camille DUMOULIÉ – Sujet Artaud
critique
Olivier PENOT-LACASSAGNE – Nous qui avons le nom d’Artaud à la bouche
Aurélien DEUDON – Le démêlé des révoltés. Artaud surréaliste
Gérard MORDILLAT – Artaud mauvais sujet
Pascal GIBOURG – Un corps greffé sur rien
contexte
Camille DUMOULIÉ – Lacan avec Artaud. De « l’entre-deux-morts » à la « tropulsion de vie »
Stéphane NADAUD – Artaud/Kerouac. Vade-me(te)cum mexicain sous Peyotl
Aurélien LEMANT – Insémination Infra-Terrestre 1902. Est-ce qu’un ange est un état d’esprit ?
dialogue
Joëlle GAYOT – Il n’y a pas de preuves d’Artaud, il n’y a que des traces
Flore GARCIN-MARROU – Artaud et Deleuze : un désamour commun pour le théâtre ?
domaine étranger
Atsushi KUMAKI – Deux séries d’images dans L’Art et la Mort
création littéraire
Alain JUGNON – Artaud, que ton nom... que ton règne...
Charles PENNEQUIN – Le dernier des couillons suivi de Les poètes sont des prête-noms
Jérôme BERTIN – Légions Artaud vs. Envoûtements et conspirations du laboratoire social
Isabelle ROMAIN – Lettre d’une fille à naître
Cédric DEMANGEOT – Caisson dégondé
dire artaud
Jean-Luc NANCY – Corps sans or...
Christian PRIGENT – Martial poète de merde
Frédéric NEYRAT – Il n’y va pas par quatre chemins, Antonin Artaud...
Michel SURYA – Art aud / Haut art
Nathanaël FLAMANT – Artaud remercié
Pacôme THIELLEMENT – Le troisième théâtre
Véronique BERGEN – Ceci n’est pas une pré-glossolalie qui fait son Antonin
Virginie DI RICCI – Je t’ai mis mon cœur dans ton corps pour que tu te souviennes de ce que tu as oublié
photographies
Aurélien MICHAUD – Run !
Franck PRUJA – Voyage gastronomique pour treize convives
Ludovic SANCHEZ – Impossible envol
dessins
Jean-Marc MUSIAL – Un spectre moi, Dieu quoi ?, Chambre de Vincent, Le manque, Faux il n’y a partout que des cadavres
Nathalie REBA – Morceau choisi, La chute des corps
Anne VAN DER LINDEN – Amour, Viva la merda, Fête des morts, La part du diable I, Lions en croix

230 p., 35 euros
http://editionslescahiers.fr/