Dessins en suspension et ressorts d’écriture (5)

FRANÇOIS MATTON

NI CECI NI CELA

Avant-propos d’une conversation avec François Matton
devant ses pratiques de dessin et d’écriture
le 4 avril 2014 au Centre Cerise

à 20 h., 46 rue Montorgueil, Paris 2eme

Rencontre organisée par La Scène du Balcon

en partenariat avec remue.net

Actuellement, une exposition de dessins de François Matton

« Dessins sauvés des eaux » présentée par la Galerie THINK&MORE
(108 rue Saint Honoré Paris 1er)
du 18 février au 30 mars 2014.

des ballades énamourées

Les pratiques de François Matton, dessin et écriture, invitent à la ballade. J’ai accueilli l’invitation. Une suite de 4 dessins en suspension et de 4 ressorts d’écriture balade la charrette-théâtre de mes sensations dans leurs traces. L’ornière creusée par les mots est plus ou moins profonde mais le dessin toujours devant guide ce petit théâtre en roue libre.

Ainsi, à la faveur allègre et grave de cette œuvre dessinée et écrite, voici le cinquième moment d’une ballade qui mène vers la rencontre avec François Matton le 4 avril prochain.


[déplacer la dédicace]

or tu traces

encore le trait tout noir

–mais montre !

Il y avait la crique des Chiens

or tu attrapes

encore le trait tout noir

–mais prends !

Il y avait la baie des Quinze pas

or tu partages

encore le trait tout noir

–mais coupe !

Il y avait la pointe du Bec

or tu introduis

encore le trait tout noir

–mais ouvre !

Il y avait l’Île Rose

Catherine Pomparat - 9 mars 2014