Énoncés-types de Dominique Quélen, rencontre-lecture

1

Je rebrousse en laissant la chose à moitié fermée. Le regard concentre. Voici un miracle d’équilibre. Creux à l’intérieur et au fond. Une serrure plate. Aucune confusion ne règne. Un assemblage de quatre membres se forme. La concentration est au minimum. Je place meubles et immeubles dans la même phrase. Beaucoup de chaleur est réunie. Je dis cette chose et me tais. La chaleur se révèle. La chaleur dure. Il y a un film sur les éléments des rêves qui sont dans la réalité et sur les éléments de la réalité.

2

On a une mauvaise impression avec la voix qui mue. Des haies sont posées de travers. Ce lieu répartit différentes façons de considérer la nature dans un espace. Tout le ciel est à présent tombé. On prend pour ceci les vélos. Un fragment du ciel s’écarte. À genoux sont les cyclistes près des haies. Tenons nos pieds et nos mains. Rien n’est changé. On vit. Considérons la nature autrement. Un tuyau détonne. Un couteau. À midi un garçon se penche et regarde. On éteint d’un coup. C’est quelque chose en moins.


####

À l’occasion de la parution de Énoncés-types

cent dizains suivis de cent vingt douzains,

la librairie Texture et les éditions TH.TY. (Théâtre Typographique)

vous invitent à rencontrer
Dominique Quélen
le jeudi 27 mars à 19 h 30.





Librairie Texture : 94, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris. Métro Laumière - ligne 5

20 mars 2014