Il est minuit boulevard du crime

On rejoint la foule anonyme

D’où l’on était sorti, rêvant

D’être Verlaine, enfin sublime

On n’est que soi, c’est décevant



Il est minuit, boulevard du Crime, Jean Guigo
©photoArpinoPatrick