Cahier de l’Herne Blanchot

Ce qui dans les années 80 n’avait été qu’un projet connaît aujourd’hui un aboutissement. Un Cahier en forme d’hommage mais aussi d’analyses et de documents : lettres, photographies, brouillons, traductions, etc. Tout un matériau qui donne au personnage et à l’œuvre un relief et une matière qu’une sorte de mythologie tend parfois à évincer au profit d’une immatérialité ou d’une invisibilité. Les signatures prestigieuses alternent avec celles moins fameuses, les vivants côtoient les morts, les écrivains les théoriciens et les amis... C’est à Eric Hoppenot et à Dominique Rabaté que l’on doit ce bel ouvrage, riche et documenté, qui offre aux connaisseurs une excellente occasion de se replonger dans une œuvre marquante mais également à ceux qui en savent moins long une magnifique porte d’entrée dans une écriture et une pensée qui prêtèrent et prêtent encore à maints commentaires et réflexions. Certains se plaignent parfois du silence qui entoure l’œuvre de Blanchot, des parutions récentes prouvent qu’on pense encore à elle, à lui. Entre Les Cahiers Maurice Blanchot, le numéro spécial de la revue Lignes et ce Cahier de l’Herne, les amateurs et les curieux ont de quoi étancher leur soif.

voir aussi pour l’actualité des publications autour de Blanchot : http://www.mauriceblanchot.net/blog/

Pascal Gibourg - 20 septembre 2014