L’absence d’oiseaux d’eau







Je me suis levée avant la fin de la nuit, dans le sommeil de mes enfants et de mon mari.
Je t’écris cette lettre alors qu’un peu de jour déteint au tournant du chemin.


Incipit / L’absence d’oiseaux d’eau /
Emmanuelle Pagano

©photofabienneswiatly