Les lois de l’hospitalité


Le 15 novembre, dès que j’arrive aux Subsistances, l’agent de sécurité me demande d’enregistrer mes empreintes digitales, c’est le seul moyen, dit-il, d’accéder à ma chambre. Quand, beaucoup plus tard, j’applique pour la première fois mon index sur la machine, l’écran m’indique que l’identification a échoué et que la porte restera fermée.


Incipit / Les lois de l’hospitalité / Olivia Rosenthal
©photofabienneswiatly