Auteurs

Lieux

muraille 17

En 1870 pendant la guerre contre la Prusse et le siège de Paris, comme en 1871 lors de la Commune, les Folies Dénoyez servent d’hôpital.
En 1879-1880, après une répression féroce appuyée par la majeure partie de la presse (et celle des écrivains), les communards sont amnistiés. Beaucoup sont morts en 71, ou ensuite en déportation. Quelques-uns ont pu trouver refuge à l’étranger.







Sources : Le Figaro 04/10/1870 ; Journal Officiel de la Commune de Paris 24/04/1871 ;
La Lanterne 14/09/1879 ; Le Rappel 12/09/1879 (Gallica).

Patrick Chatelier - 10 avril 2015
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->