Traces, sillons



De la poésie j’attends qu’elle oublie les phrases pivoines
et s’offre nue

En fleur rude et vivace habituée des ruines

Incipit / Claire Malroux / Traces, sillons
©photofabienneswiatly