Nuit remue 9 | Patrick Beurard-Valdoye


Patrick Beurard-Valdoye est poète et traducteur qui vit entre Paris, Belfort et Lyon (où il enseigne à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon) en France. A publié plus d’une vingtaine de livres de poésie et donné une centaine de performances poétiques et récitals dans douze pays. Il développe la notion d’arts poétiques, traversant la création littéraire, l’histoire et l’histoire des arts ; tentant de renouveler leurs modes de récit. À Berlin, il commença le Cycle des exils, qu’il poursuit actuellement. Au préalable s’élabore une approche d’enquête sur des lieux d’exil, de témoignages oraux et de recherche en archive. Après Diaire, Mossa, La fugue inachevée, Le narré des îles Schwitters (publiés aux éditions Al Dante), Gadjo-Migrandt (Poésie/Flammarion) se consacre pour une part, au Bauhaus, au Black Mountain College, à l’École de Vienne comme à l’École de New-York. Il a également publié plusieurs autres ouvrages, notamment : Itinerrance, site cité citain (Obsidiane, 2004) ; Théorie des noms (Textuel, coll. « l’œil du poète », 2006) ; Le messager d’Aphrodite (Obsidiane, 2009). Il a traduit, dans la revue Action Poétique : Kurt Schwitters (avec Isabelle Ewig) et Hilda Morley (avec Séverine Daucourt-Fridriksson).

Lucie Taïeb - 30 septembre 2015