Auteurs

Lieux

Conférence d’Alice Rivières

Soirée de lancement de la résidence Alice Rivières (coll. Dingdingdong)

Image : Marco Castro pour Le Monde


Texte de la conférence : http://dingdingdong.org/notes/mutando/
En présence de Valérie Pihet, Stéphanie Soudrain et plusieurs autres membres du collectif Dingdingdong, il s’agit de déployer l’enquête existentialo-scientifique qu’Alice Rivières mène depuis cinq ans : comment faire d’une tragédie annoncée (la maladie de Huntington qu’elle porte dans ses gènes) autre chose qu’une malédiction ? Alice Rivières raconte la genèse de son chantier d’écriture actuel, Mutando (« en mutant » en latin), un roman qui explore sa condition de mutante et, à travers elle, ses devenirs possibles.

Valérie Pihet est historienne de formation. Elle a d’abord travaillé avec l’artiste Pierre Huyghe avant de collaborer avec Bruno Latour depuis 2002. Elle a notamment assuré la coordination des expositions Iconoclash et Making Things Public, ainsi que la création et le développement du médialab de Sciences Po, laboratoire de ressources numériques. En 2010, elle a fondé avec Bruno Latour le programme Expérimentation Arts et politique à Sciences Po qu’elle a dirigé jusqu’en 2014. Présidente de Ddd, elle est également impliquée dans la plupart des terrains menés par l’Institut. Elle s’intéresse particulièrement aux aspects corporels de la MH (chorée), et à la question de la sexualité dans la MH.

Stéphanie Soudrain est artiste, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art(s) de Paris Cergy. Son travail se décline sous différentes formes : peintures, dessins, installations, vidéos. Un des axes actuels de son travail se situe dans ce que l’on pourrait définir comme « le jaillissement ». Pour Ddd, elle va entamer un dialogue avec des malades (écrits/enregistrement audio/images) afin de retranscrire leurs témoignages et d’approcher les mystérieux flux de la maladie.

6 octobre 2015
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->