Les éditions de l’Antilope


Ce début 2016 voit la naissance des éditions de l’Antilope, créées par Anne-Sophie Dreyfus et Gilles Rozier, avec la parution de Comme deux sœurs, de la romancière israélienne Rachel Shalita.
Antilope à suivre au fil de ses bonds.


Pourquoi l’Antilope ?

Parce que c’est une créature exotique comme est souvent perçue la culture juive. Elle est vive et gracieuse comme l’est, à nos yeux, l’existence juive.

En outre, on trouve des antilopes dans de nombreux pays. Or, aux éditions de l’Antilope, nous choisissons de publier des textes littéraires rendant compte de la richesse et des paradoxes des cultures juives sur les cinq continents.

L’Antilope entraînera dans son galop, à un rythme de cinq livres par an, de grands textes yiddish restant à découvrir, des écrivains israéliens contemporains, de la littérature judéo-américaine, de jeunes auteurs polonais, allemands, etc.

Anne-Sophie Dreyfus et Gilles Rozier


Les trois premières publications :

Janvier 2016
Rachel Shalita, Comme deux sœurs
Roman traduit de l’hébreu par Gilles Rozier - 352 p.
Inédit en français - Paru en hébreu en avril 2015 aux éditions Yedioth Books.
À travers le destin de deux héroïnes qui s’aiment comme deux sœurs, le roman entraîne le lecteur dans la société juive de Palestine, de la fin des années 1920 à la création de l’État d’Israël. Une période peu décrite jusqu’à présent dans la littérature israélienne et pourtant déterminante pour l’avenir des Juifs et des Arabes.

— Mercredi 27 janvier à 19h30 au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, 71 rue du Temple Paris 3, une rencontre avec Rachel Shalita sera animée par Corinne Bensimon. Renseignements ici.

Mars 2016
Yitskhok Rudashevski, Entre les murs du ghetto de Wilno 1941-1943
Journal traduit du yiddish par Batia Baum - 160 p.
Inédit en français
Témoignage poignant écrit par un jeune homme d’à peine quatorze ans lorsqu’il débute son journal en 1941. Sa soif d’épanouissement se heurte à l’enfermement, à la disparition de ses proches et à la cruauté humaine.
Un texte majeur, déjà traduit en anglais et en hébreu.

Avril 2016
Sholem-Aleichem, Guitel Pourishkevitsh et autres héros dépités
Trois nouvelles traduites du yiddish par Nadia Déhan-Rotschild - 128 p. - Inédit en français
Un recueil de trois histoires ayant pour cadre la révolution avortée de 1905 en Russie, par l’un des auteurs yiddish les plus populaires.
En 2016, 100e anniversaire de la mort de Sholem-Aleichem. Des manifestations marqueront cet anniversaire, notamment une saison culturelle et une exposition à la Maison de la culture yiddish (Paris).

Visiter le site de l’Antilope : http://www.editionsdelantilope.fr/


Patrick Chatelier - 10 janvier 2016