Du souffle dans les mots : 30 + 1 écrivains s’engagent pour le climat

Lundi 1er février : journée exceptionnelle organisée par la Maison des écrivains et de la littérature, avec lectures, par les auteurs, des discours écrits sur le thème du réchauffement climatique.

C’est sous la forme de « discours » que les écrivains sollicités ont écrit leurs textes, publiés aux éditions Arthaud. Avec Antoine de Baecque, Pierre Bergounioux, Arno Bertina, Frédéric Boyer, Geneviève Brisac, Michel Butel, Nicole Caligaris, Bernard Chambaz, Éric Chevillard, Philippe Claudel, Michel Deguy, Agnès Desarthe, Maryline Desbiolles, Marie Desplechin, Suzanne Doppelt, François Emmanuel, Jacques Gamblin, Sylvie Granotier, Isabelle Jarry, Koffi Kwahulé, Gilles Lapouge, Hervé Le Tellier, Erri De Luca, Carole Martinez, Emmanuelle Pagano, Oliver Rohe, Olivia Rosenthal, Caroline Sagot Duvauroux, Boualem Sansal, Michel Surya, Cécile Wajsbrot et les jeunes du Conseil régional d’Île-de- France.

Initialement programmé le 14 novembre 2015 à l’Assemblée nationale (annulé suite à l’état d’urgence), le Parlement sensible est un événement imaginé par la Mel pour porter haut et fort dans les consciences, par la voix de la littérature, l’urgence à agir en faveur du climat.

Lundi 1er février de 10 heures à 17 heures
au Théâtre du Vieux-Colombier

21, rue du Vieux-Colombier, Paris 6e
Entrée gratuite sur réservation au 01 55 74 01 51 / 01 55 74 01 52
avec le soutien de la Région Ile-de-France.

24 janvier 2016