Jean-Michel Maulpoix | Le poète marche sur la terre

Le poète marche sur la terre

Sur cette terre est sa vie, son paysage, son séjour et son horizon. Là est son transitoire, là se rencontrent ses semblables. Passant, passeur et passager, il s’y trouve en transit, coincé entre une naissance et une disparition dont il ne décide pas, n’ayant guère la maîtrise que de ses allées et venues. Plus ou moins hasardeuses, plus ou moins lointaines. Promeneur ou rôdeur, piéton ou paysan de Paris , le poète est un homme qui marche. En chemin dans la vie comme dans la langue, il interroge une provenance et une destination. Il répète « aller me suffit ». Il sait qu’il va mourir et prépare ses valises. La poésie est affaire de pieds, de pas comptés, de lacets élastiques et de souliers blessés.

Sur le site Jean-Michel Maulpoix et Cie
©photofabienneswiatly