Les Salons Walden #3, avec Caroline Sagot-Duvauroux et Emmanuelle Parrenin

Dans ces salons, un poète lit 15 à 20 minutes, puis un musicien (registre "chanson" au sens très large) donne un concert de 35-40 minutes, avec un temps de création commune laissée au libre choix des invités, donc très variable. Les dispositifs sont minimalistes (limitation des effets sonores, concerts acoustiques). Les artistes sollicités ont une notoriété parfois encore confidentielle. L’idée est de faire découvrir l’un au public de l’autre (et inversement) et de permettre un chevauchement de genres qui s’excluent souvent (les écritures contemporaines et la chanson).

Le dimanche 20 novembre à 17h, dans le cadre du festival Paris en Toutes Lettres, la séance s’ouvrira exceptionnellement sur une présentation du concept de simplicité chez Henry David Thoreau, par son biographe et traducteur Thierry Gillyboeuf (à travers des lettres et des anecdotes).

Les détails sont là :
http://www.maisondelapoesieparis.co...
https://www.facebook.com/lessalonsw...

Il est conseillé de réserver.

10 novembre 2016