Peter Semolič | Père

Père

La nuit dernière
J’ai rêvé de toi,
Père.
Tu es entré
Dans mon rêve
Tel un cerf
Debout en équilibre
Sur une butte
Herbue.

Je t’ai appelé
Par ton nom
Père.
Je t’ai appelé
Avec le mot : père
Et j’ai dit :

Regarde,
Mes yeux sont
Deux fleurs humides

Peter Semolič dans la revue VA ! jaune
Traduction Marc Delouze
©photofabienneswiatly