Auteurs

Lieux

Anne Quentin et Cathy Blisson | Collectif &. cherche voisins

SAISON 1, ÉPISODE 1 : COLLECTIF &. CHERCHE VOISINS
(PRÉLIMINAIRES)


Deux auteures, une résidence, trente lieux. En quête de paroles buissonnières, le Collectif gravite virtuellement autour des planètes du réseau Actes-if. Mission #1 : infiltrer les zones grises, peu explorées, de leurs voisinages immédiats. Arrière-pensée : jouer les entremetteuses, pour ausculter la rencontre au moment où le lien se noue (ou pas). Étape #1 : Menues tentatives de collusion en vue de provoquer quelques collisions. Le big bang aura-t-il lieu ? Vous le saurez au prochain épisode.


COLLECTIF &. ( @ LIEUX DU RÉSEAU ACTES-IF) :

« Bonjour à tous.

Sauriez-vous nous indiquer une ou deux personnes de votre voisinage, qui n’auraient jamais mis les pieds chez vous et qui vous intriguent ? Et une personne de chez vous qui aimerait les rencontrer ? »


CIE ISSUE DE SECOURS (@ COLLECTIF &.)

« Bonjour. Deux voisins nous intriguent.

Des infirmières à domicile travaillent juste à côté de notre théâtre. Nous les connaissons peu, nos relations se limitent à un chaleureux « bonjour » lorsque l’on se croise dans le jardin que nous avons en commun. Nous aimerions les connaître un peu plus.

M. Godier, le fils de l’ancien propriétaire de la ferme, habite dans une partie de la ferme. Il a 90 ans, est aidé au quotidien par une femme que nous croisons souvent mais lui, nous ne le connaissons pas. Il serait agréable de le rencontrer. »


LE SAMOVAR (@ COLLECTIF &.)

« Le boulanger ! »


COLLECTIF &. (@ LE SAMOVAR )

« Euh, pourquoi pas, mais encore ? »


LE SAMOVAR (@ COLLECTIF &.)

« cette boulangerie est juste de l’autre coté de la rue, nos élèves et nous même y allons souvent, il accepte nos affiches et flyers mais n’a aucune idée concrète je pense de ce qui se trame dans nos murs...alors que ce serait un super ambassadeur ! ;) »


CAFÉ CULTUREL (@ COLLECTIF &.)

« Après quelques temps de cogitation, il y a quelque chose qui nous intrigue depuis quelques années dans notre voisinage...

L’emplacement de notre lieu est dans une cour (c’est un ancien corps de ferme qui a été réhabilité). De notre cour et de l’unique fenêtre du bureau, un énorme perroquet un peu effrayant (en plastique, en bois ?) trône sur le balcon d’un appartement d’un immeuble en face de notre lieu. Nous n’avons jamais eu l’occasion de rencontrer les personnes qui habitent cet appartement. Peut-être serait-ce l’occasion de faire le premier pas ? et d’essayer de rentrer en contact avec eux par le biais de cet intriguant perroquet ? Car il est un peu le témoin quotidien et silencieux de notre lieu... »


LA NEF (@ COLLECTIF &.)

« La première personne est le gardien de l’immeuble en face qui a l’air de ne pas nous aimer particulièrement. Nous avons le sentiment qu’il a créé une espèce de barrière entre La Nef et les habitants de l’immeuble.

La deuxième est une voisine qu’une fois j’ai aidé à porter ses courses. La dame pensait qu’à La Nef il y avait des cours de couture car elle voyait beaucoup de femmes y travailler. »


LILAS EN SCÈNE (@ COLLECTIF &.)

« Oui sur le principe des voisins, mais faut trouver, on cherche ! »


LE SILO (@ COLLECTIF &.)

« là commencent les difficultés, car nous sommes installés au moulin de Boigny depuis 1979, nous travaillons culturellement sur le local depuis 1992, du coup nous avons réfléchi, mais nous ne voyons pas de personnes qui n’auraient jamais mis les pieds chez nous et qui nous intriguent ! »


VERTICAL DÉTOUR (@ COLLECTIF &.)

« Je dirais que globalement, la question du public "extérieur" est centrale (et peut-être problématique ?) dans la vie du Vaisseau. Le Vaisseau est un lieu de résidence au sein d’un Centre de Réadaptation, nous touchons donc en premier lieu les patients et personnels du Centre. Arrivés en 2016, nous ne connaissons encore que très peu les habitants du territoire. Je dirais donc, en fait, que les habitants du territoire nous intriguent et que nous aimerions les rencontrer ! »


LUTHERIE URBAINE (@ COLLECTIF &.)

« Allez, si jamais … on va dire : l.e nouveau directeur de Novotel Grand Est ( à deux pas du local) ; ou encore, Celui d’Orange International (à un pas du local, tout en haut de la tour :-)// »


MAINS D’ŒUVRES (@ COLLECTIF &.)

« Ma question est : comment connaitre des personnes que je ne connais pas ? »


ANIMAKT (@ COLLECTIF &.)

« Honnêtement, on bloque un peu sur une ou deux personnes de notre voisinage qui n’auraient jamais mis les pieds chez nous. On hésite un peu entre le cleptomane du coin et les agriculteurs d’en face. Est ce qu’on a le temps de réfléchir encore ? »


COLLECTIF &. ( @ ANIMAKT)

« Super, on contacte le cleptomane du coin ? »


ANIMAKT (@ COLLECTIF &.)

« C’est sûr que la proposition du cleptomane était intrigante. Malheureusement, la personne dont nous parlons est un peu "décalée", (ce qui pourrait être une bonne raison d’aller lui parler mais ce contexte n’est sûrement pas le meilleur), il lui serait probablement difficile de répondre à votre lettre. Il a très peu de contact avec le monde extérieur, ne s’exprime pas de manière claire et rencontre des problèmes relationnels et sociaux majeurs.

En choix alternatif, nous aimerions beaucoup rencontrer la femme qui habite le château du village (avec grand parc attenant), Mme Mollard.

Qu’en dites vous ? »


16 mai 2017
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->