Marina Skalova, Exploration du flux

L’exploration du flux : C’est au départ un ensemble de textes, propulsés sur remue.netpar notre si cher Philippe Rahmy (à qui le livre est dédié), des textes qui nous laissent sans voix / et en même temps nous donnent envie de hurler, tant ils disent avec acuité, avec puissance, notre écartèlement contemporain, notre navigation à vue entre ces états de conscience partagés - face aux flux, et dans les flux.
Et depuis ce printemps, c’est un livre, paru aux éditions du Seuil.

Le livre contient le flux. Ce texte en tension maximale, par l’observation des « migrants » depuis le langage (ou du langage depuis les « migrants » ; car ce texte telle une folle machine, spirale son lecteur). Deux flux au moins en regard oblique : celui des êtres, celui des informations. La forme livre, enserrant la spirale, compactant les entrelacs, est un nouveau détonateur, pour ce texte phénoménal, incroyablement agi, agité, agissant.)
Nous plongerons ensemble, avec Marina Skalova, dans ces courants contradictoires, pour tenter avec elle, d’en dire le sel - et les suites. (GB)

"La communauté européenne s’est construite, au lendemain du nazisme et de la shoah, sur l’idée du « plus jamais ça ». Plus jamais de discrimination, de déportation. Aujourd’hui, confrontée à la migration, cette communauté bégaie, et renoue avec ses pires instincts.
Dans un contexte de globalisation accélérée, Marina Skalova s’interroge sur la question des flux. Elle joue sur les différentes acceptions du terme, flux corporels, flux financiers, flux migratoires. Mais ce n’est pas un jeu, c’est un cri. Un cri d’indignation. Elle ne veut pas être complice de ces politiques de reflux menées par la forteresse que se veut désormais l’Europe. Elle interroge, subtilement, l’Histoire, supposée porter leçon. « Plus jamais ça » ? Pas si sûr." (extrait de la présentation sur le site de la Maison de la poésie)

Née à Moscou en 1988, Marina Skalova a vécu à Paris, à Berlin, à Biel/Bienne avant de s’installer à Genève. Elle est traductrice et écrivain.
Marina Skalova sur remue

Soirée proposée avec le soutien de la Fondation Pro Helvetia.

Samedi 9 juin 2018, 19 heures à la Maison de la Poésie de Paris
Passage Molière, 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris
M° Rambuteau - RER Les Halles
Réservations : 01 44 54 53 00 (du mardi au samedi de 15h à 18h)
entrée 5 euros

À lire – Marina Skalova, Exploration du flux, Seuil, coll. « Fiction & cie », 2018. / Un extrait ici

4 juin 2018