Auteurs

Lieux

Élodie Brondoni | La Porte ou l’Entre-deux : projet de livres

Sensible à la poétique des objets du quotidien et à leur pouvoir évocateur, j’illustre par leur biais et sous forme de métaphores nos relations aux autres, au temps et à l’espace.
Pour cette résidence d’écrivain, je développe un projet de livre objet autour de LA PORTE comme métaphore poétique de l’incertitude et du choix.

Objet du quotidien, la porte est un carrefour, un lieu de passage et de transition vers un ailleurs. Son seuil représente une limite, une frontière entre deux mondes, deux temps, deux situations et/ou deux états.
Passage vers le dehors, la porte ouverte invite à un voyage imaginaire, à la découverte et à l’inconnu. Elle est une projection vers d’autres mondes, d’autres possibles.
Pour celui qui l’emprunte, elle peut aussi représenter un désir de fuite, de changement. Sortir d’une situation, franchir une étape, aller de l’avant, tendre vers un futur, un ailleurs libérateur. La porte est alors une promesse.
À l’inverse, la porte fermée traduit un besoin de refuge, de sécurité, de protection.
Elle peut alors garantir une certaine quiétude de l’intimité et de l’habitat. Mais elle symbolise en même temps le retrait face au monde extérieur : invitation à l’introspection et au voyage intérieur, la porte abrite des souvenirs, cache des secrets, des non-dits.

Que se passe-t-il lorsqu’on décide de s’éterniser à son seuil ? Et pourquoi ? Que signifie cet « entre-deux », cette pause dans le temps et dans l’espace, qui nous immobilise ?
Pourtant silencieuses, les portes parlent et révèlent des modes d’être au monde.
Objets de dialogue, elles symbolisent également notre façon d’être et de communiquer avec autrui. Laissons-nous volontiers notre porte ouverte, ou est-elle plus souvent fermée à double tour ?

Pour ce projet je m’intéresse aux différentes portes qui se présentent à nous dans la vie, aux questionnements qu’elles soulèvent et aux positionnements que l’on choisit face à elles. Elles sont, pour tous, des étapes à franchir, des décisions à prendre. Doit-on les emprunter ? Les laisser entrouvertes, ou rester indéfiniment à leur seuil ?

Ce sont ces différents sujets que j’aborde tout au long de ma résidence à la fois pour mon travail personnel et au sein de mes ateliers, où j’interroge les participants sur ce thème selon leur âge et leur parcours de vie.
Ce projet donnera naissance à la conception et la création de livres-objets qui se déplient chacun différemment pour raconter sous forme de poésies illustrées les états d’âme de chacun face aux différentes portes qui nous entourent.

Élodie Brondoni - 21 juin 2018
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->