Esther Salmona | évidance



Les choses absentes, regarde les pourtant, par le penser, comme fermement présentes.
Parmenide, Fr.4



C’est dans le paysage, c’est dans la fonte des dimensions, c’est dans leur déplacement, leur avancée, c’est dans le versement des couleurs l’une dans l’autre et ce qui s’ensuit, dans la friction des découpes, les échanges de densité, la transduction corps-langage. C’est dans la ligne, c’est la ligne, le dessin, à la vue, dans la structure et hors d’elle. Manière d’ôter par strate les informations, ce qui reste, souvenir de l’incrémentation, vient parler à l’oreille.

Pas le vide non ou alors un intervalle la matière autour, fascia générateur de l’avancée mémoire se plaque sans angles quels organes ou membrane se sépare pas de vide non ou alors un mouvement de ce vide, travail en finesse, respir, un paysage son épaisseur se presse son poids.

Terrain, site, lieu, socle, sol, roche, plaque, étendue de la recherche. Se construit en se nommant, se dénomme aussitôt. La pointe est un point comme une ligne oublieuse mais les croisements sont lieux de mémoire. Croisement ou rencontre, croisement où rencontre, grille, filtre, tamis, matrice. Ce terrain, site, lieu, socle, sol, roche, plaque, étendue échappe, se saisit et saisit — feuillages fuseaux.

Point, point précis, point exact où les miroirs de la mer brisés se creusent, s’évident, font vacuum, sous la pression du fil de l’aileron du requin, de son style. Son style de nage, d’attente, d’affût, de chasse, de respiration, de sommeil, ne peut s’arrêter.

Point d’engouffrement à partir duquel quelque chose se dote, se charge de présence.

Là, à partir de là, il est possible au mouvement vers - l’œil l’oreille la peau , il est possible d’être touché mise en aimantation par l’en dessous du langage, celui de l’image comme celui de l’écriture. Ce passage juste sous la surface est dionysiaque — istos aiguille mât jambe fuseau — son existence est l’évidance, couture juste au-dessous juste au-dessus de la ligne du sol mer surface et par contagion, horizons, tous.

Évidance était sans existence disons que maintenant existe, attire, amène, caresse. Devant, la surface est à creuser sillonner. Derrière la surface ne se calme pas, est autant disponible au retournement qu’après. Le point précis, exact, plus qu’exact, plus que précis est un présent — celui de la perception écriture, est un axe, un trou, un chas d’aiguille, origine constante d’une topologie ramassée.

Chercherai points de rencontres plutôt que de créer un territoire là non déjà ouvert mais toujours s’ouvrant. Évidance n’est pas béance.

Les structure composition équilibre quand elles sont réalisées au moment même où elles se réalisent serrent la forme les clefs pour ça au moment pile où elles adviennent disparaissent s’évanouissent s’enfoncent se dissolvent vite et lentement ce qu’elles laissent n’existe pas ou par cette disparition même, juste avant leur absence. Leur absence serait trop de présence encore c’est leur disparition évanouissement qui est évidance.

L’évidance se déplace, ne peut s’arrêter sous peine de disparaître et charrie en creux ce qui n’a pas été choisi, ce qui n’apparaît pas, ce qui s’est éloigné, dans la présence même de ce qui est. C’est ce qui à chaque apparition, de quelque nature qu’elle soit, est creusement d’un lieu constant retournement.
.

15 juillet 2018