Auteurs

Lieux

Élodie Brondoni | Se souvenir ou l’Entre deux temps

La Porte comme symbole de l’entre deux temps : quelles sont les portes de notre espace intime ? quel souvenir, quelle pensée et quel secret se cachent derrière ?
L’atelier s’adressait à un public adulte qui a ouvert La Porte des souvenirs, du passé, de l’enfance pour travailler sur la mémoire et laisser revenir à lui un moment choisi. Les participants ont ainsi retranscrit en mots et en images le sentiment éprouvé aujourd’hui à revivre cet instant perdu ou presque oublié.
Chaque porte ouverte vers le passé est illustrée par l’un des cinq sens qui suscite dans le temps présent le souvenir d’hier.
Chaque participant a travaillé sur deux dépliants « deux volets » qui vont de pair.

Textes écrits par les adultes participants :

A travers mon regard
gravées dans ma mémoire
serpentent des images
infinité du paysage
souvenir d’hier
entre ombre et lumière


Caresser doucement
la main de ma mère.
Sentir sous les miennes
la finesse de sa peau.
Boire timidement ses paroles.
Se souvenir de ce moment de bonheur.
Tourner lentement
la cuillère dans la tasse.
Et savourer pleinement
ce doux mélange de
chocolat chaud.


“ Mangia pane ! ”
diceva la Nonna.
Sous le soleil...
bien-être gustatif et sérénité
étaient la clef d’un bel été !
Sur la terrasse de la gelateria
un dessert glacé accompagnait
la fin d’un repas italianisé !


Gamin,
les mains dans rien,
je regardais la fin de ce lapin
dont la destinée
était de finir en civet


Tu plies
tu pousses.
Tu plies
tu pousses.
Tu plies
tu pousses.
Et tu serres bien les mains.
Sinon


Le voyage c’était la liberté.
La machine puissante
procurait supériorité et force.
Sans appréhension,
la confiance agrémentait
le déplacement.
Maintenant,
l’âge ne fait rien à l’affaire.
L’essentiel est de
se sentir bien sur la selle.

Élodie Brondoni - 22 novembre 2018
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->