Jean-René Lassalle | Vers l’arbre métalingue | 2

arbre métalingue

l’origine incertaine de la danse désarticulée
arbulu arbol albero arbor
peinant corps laiteux chemine dans
le temps pantèle en delirium par drogues discrètes
batang boom baum beam
infrarouge captant pâle figure au tri-ceps ondé
dans un décor à flous infectés ragent
tre tree trae treow
volutes leurs musiciens voyageurs
s’encordent goutte à geste et des rovers errent. mais qu’est-ce
dérevo drvo dentro drzwo
prononciation de sons-sens retrace
branchelangue vers le tronc de lumière
‛ēts šájar ağaç deræxt
l’aveuglé globe à rehydrater de la danseuse tournante plus
lente relie l’arbre-tour aux nombreux bras-idiomes
pera shù cây jumoku namu
autour d’une pomme autour d’un astre autour d’une agora
vaporeuse hulottant sur primo-dormeurs
garab ati itace osisi hazo
fumeroles de couleurs primaires nommées ricochent sur coureurs
dressement d’un sémio-commun
hohóót čháŋ yvyra che’ cuahuitl
dont sources strient le noir et robe ample un drapeau blanc
samares d’idéités dans direction d’un ciel
punò wit darm-cher pokok
l’arbre du langage incorpore les universaux articulatoires
chuinte lampe-tempête un droit de non-entrave
zuhaitz gwez napaaqtuk isihlahla
aux langues-longues corroyées de climat
minuscules paquets ondulent l’avenue aux tilleuls
arbor…baum…..tree……dérevo…….shù……..šájar……….


Un entretien avec Jean-René Lassalle http://bit.ly/2zH7XTx

13 janvier 2019