Pessan Eric
Rubriques
Articles

Création sonore de Jean-Yves Pouyat d’après une lecture d’Eric Pessan

Lecture par Antoinette Bois de Chesne du livre publié aux éditions du Chemin de fer.

Autour de Daniel Danis - contribution de Eric Pessan au recueil "en écho", autour de la résidence d’Hélène Frédérick à la Librairie du Québec

Sur l’Éloge des arborinidés publié par Julien Nouveau.

4 – carnet d’un déroulement, pour une suite des choses, par Hélène Frédérick

à voir, les lectures du 21 juin 2014

Extrait d’un travail en cours dont le titre pourrait être "Nous, les héros".

A partir de la photographie "Disparition" de SR.

le 5 décembre 2013, Eric Pessan recevait Gérard Azoulay (astrophysicien) et Laure Limongi (auteur, éditrice) pour évoquer la revue de l’Observatoire de l’Espace

Note de lecture du roman d’Eric Pessan, par Benoît Vincent

Sidération, festival 2013 des imaginaires spatiaux, du 22 au 24 mars, Paris.

lectures du 16 juin 2012, à voir et écouter

Salutations à un nouvel éditeur et à ses deux premières parutions : Marie Chartres, Eric Pessan.

Que peut le langage face à la mort  ?

rencontre du 6 janvier 2012 avec Christophe Fourvel, écrivain, Natalie Lamotte, plasticienne, François Grosso et Renaud Buénerd, éditeurs

rencontre avec Philippe Forest et José Morel Cinq-Mars, animée par Eric Pessan

Fragments de journal de visite du camp de Buchenwald

le garçon est seul, ses parents ne sont plus là,

Mise en espace d’un texte d’Eric Pessan à Théâtre Ouvert.

Inventaire des biens et des actes de Sauveur Marin, au Théâtre National de Chypre

Argumentaire lapidaire d’un exposé qui devrait durer plusieurs heures

Portraits de femmes magnifiques, de Christophe Fourvel.

Correspondances littéraires sur les conséquences de la politique française d’immigration.

Un texte à quatre mains, une table et deux chaises au moins, par Éric Pessan et Guénaël Boutouillet.

Après seulement quatre numéros, la revue Eponyme, revue de création littéraire et plastique, éditée par Joca Seria, est obligée de se conformer aux lois du marché, sa publication s’arrête.

À mesure que le langage s’épuise à nommer, un corps silencieux se constitue.

On s’échauffe et s’énerve, on en parle, on se dit qu’il faudrait un jour passer à l’acte.

Premier parcours : D’Eric Pessan à Jean Hatzfeld en passant par AC DC.

et s’il était leur premier cauchemar ?

Nouveau retour d’Italie, toujours sur la ligne Milano/Paris.

Première livraison de textes et d’images nés d’une collaboration entre la plasticienne Patricia Cartereau et Éric Pessan.

portrait de l’écrivain en Don Juan

Deux livres de Eric Pessan, un jeu d’apparitions-disparitions.

Jean-Claude Lebrun consacre sa chronique à un auteur que nous aimons accueillir à remue.net : Eric Pessan.