Cosnay Marie
Rubriques

Un projet de traduction ouvert par Marie Cosnay

Articles

Un bref entretien de Marie Cosnay avec Marie de Quatrebarbes et Maël Guesdon

Joachim Séné a lu Sanza Lettere, de Marie Cosnay. Publié aux éditions de L’Attente en 2015.

par Marie Cosnay
— un vent glacial a soufflé quand tout à l’heure, en s’installant, Ophélie a dit : je vais voter Marine Le Pen

Fatigué, le cerf pose son corps sur la prairie

Une lecture par Thomas Giraud du livre paru aux éditions de l’Ogre en mars 2017.

Rencontre animée par Marie de Quatrebarbes et Lucie Taïeb, vendredi 13 mai 2016 à 20h à la Maison de la Poésie de Paris

La remontée du jour : Donner à lire, à relire, un article déjà paru sur Remue.net. Un article qui fait encore sens.

"monstre de malheur" : le cheval dans la ville

par Marie Cosnay & Myrto Gondicas

à voir, les lectures du 21 juin 2014

Une lecture du Fils de Judith, de Marie Cosnay

bribes & rêves, de janvier à juillet

Présentation par Marie Cosnay de ce livre paru aux éditions Lanskine.

Marie Cosnay traduit un long extrait du livre I des Métamorphoses d’Ovide.

Roman de Marie Cosnay

Marie Cosnay a publié Comme on expulse aux « éditions du croquant ».

Comment des élèves de collège « exorcisent leur mal-être ».

traces sonores du 19 juin 2010 au Centre Cerise

Extraits de La Langue maternelle (Cheyne 2010) lus par Marie Cosnay à la Nuit remue 4.

« Métamorphose », « Excursion », « À la porte de Kémal 1. », « Rêves ».

Audiences d’étrangers devant le juge des libertés et de la détention, entre mai et septembre 2008, retranscrites par Marie Cosnay.

Marie Cosnay publie Noces de Mantoue chez Laurence Teper, un « conte » fantastique dont l’héroïne a les traits d’une « Ménade ».

Et quant à André, venu des bords terrorisés du siècle, il persista à se taire. M. C.

Cinq heures de lecture, Théâtre Ouvert, le 23 juin 2007.

à Théâtre Ouvert, le 17 juin 2006, remue.net devient voix du contemporain

Marie Cosnay publie chez Verdier un troisième livre : Villa Chagrin