enfances

et W perecquiens



Rubriques

témoignages oraux de personnes nomades, Tsiganes pour la plupart, internées entre 1940 et 1946 dans des camps d’internement français

Articles

Une lecture du Fils de Judith, de Marie Cosnay

« Je ne sais plus quand / J’ai rencontré mon corps », James Sacré

« Cherchant une certaine élévation de sa pensée… »

Dernières avancées de la recherche quant aux réalités de la vie en Général. Et de son Instin en particulier.
Des vœux de bonne année rien que pour vous.

Paru aux éditions Cheyne, collection Grands fonds.

Un livre dérangeant ne demande pas à être rangé, il est le dérangement même dont rêve toute bibliothèque.

Variation autour du premier chapitre du roman de Virginia Woolf, To the Lighthouse

paru en 2013 aux éditions L’Arachnéen

Petit vaporisateur de parfum en verre, à pompe vert pâle

Quelques-uns des textes écrits lors du deuxième atelier d’écriture, donné dans les locaux de l’Institut National des Jeunes Aveugles.

Phrase de la semaine : Jean-Roger Caussimon

Quelques-uns des textes écrits lors du premier atelier d’écriture, donné dans les locaux de l’Institut National des Jeunes Aveugles.

Marie Alloy sur les pas de Corot

La phrase de la semaine : Christian Poslaniec

Mille pompons ! Que fait Fantômette ? Georges Chaulet s’est éteint ; il est là dès mon enfance.

François Bon, Autobiographie des objets, Le Seuil, 2012.

Jean-Pierre Moussaron est décédé ce 2 octobre 2012

Roman de Goliarda Sapienza

Texte inédit.

Joseph de Yun Sun Limet, par Martine Sonnet.

Bienvenue en Schwambranie avec Léo Cassil

cache-cache

vidéos de la soirée du 15 mars 2012 à la mairie du IIe arrondissement de Paris : Odile Massé, Edith Azam, Pascale Auger

vidéos de la soirée du 7 mars 2012 à la mairie du IIe arrondissement de Paris : Jayrome Céline Robinet, Pierre Drogi, Daniel Pozner

rencontre du 16 mars 2012 avec Isabelle Damotte, Mateja Bizjak et Fabienne Swiatly, animée par José Morel Cinq-Mars

Vivre (un poème pour) de Benoît Jacques.

Parution du troisième livre de Sami Sahli

Extraits #7 (atelier de novembre)

Un chapitre de Winesburg, Ohio, deuxième roman de Sherwood Anderson.

Une publication des Archives chez Klincksieck et un grand rendez-vous au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

les cinq derniers dossiers

Variations sur le thème des archives - le point de vue de Nicole Caligaris, écrivain

texte écrit à l’invitation de Cécile Wajsbrot pour le cycle de rencontres "Écrire la catastrophe, témoignage et fiction"

Chapitre 8 : dans lequel on pose des questions fondamentales (Pierre Senges)

Géraldine Alibeu en résidence

Inédit lu lors de la nuit remue 4

avec le photographe François Legeait (éditions de Juillet, 2010).

Des photographies d’August Sander.

Petit récit de lire et d’inventer IV.

Dans la collection « présent (im)parfait » des éditions isabelle sauvage.

Extrait d’un roman de la poète roumaine Ana Maria Sandu.

Textes lus durant La poésie contre la Sensure.

« Revigoré par le souvenir de ma naissance… »

« Cette nuit où il se sentit vert comme un jardin… »

où apparaît Arcand d’Estaing, cousin et double pathologique du général

En mai 68, je suis déjà là mais je ne suis pas ici.

À l’angle de deux boulevards en mai 68.

Loin, de l’autre côté du monde

A propos de Les jouets vivants et de La maison ne fait plus crédit, deux livres parus aux éditions de l’Olivier. Par Sébastien Rongier

Mes parents en mai 68.

L’usine, le sexe, l’écriture et la faim dans le monde.

Entretien avec Aharon Appelfeld.

tout ce que vous vouliez savoir sur lui sans oser le demander

Quinzinzinzili renaît grâce à L’Arbre Vengeur

une des premières figures du projet Instin

Il y aurait d’un côté l’entreprise, les chiffres, l’ordre, et de l’autre côté les poètes, la littérature, les raconteurs d’histoire. NdE

Illusions d’une figure maternelle à l’intérieur de quatre questionnements du “voir” représentés à l’aquarelle.

Dans l’atelier 62 de la Régie Renault, texte inédit. Un hommage aux forgerons de Billancourt par la fille de l’un d’eux.

La phrase de la semaine : Eric Chevillard.

Le tiroir à cheveux, les adolescents troglodytes, deux romans où le peu n’est pas le rien.

Non pas un récit de souvenirs intimes, mais une écriture présente du passé

Inlassablement, Lionel Bourg poursuit sa quête autobiographique.

Un texte de Patrick Cahuzac