Printemps 2005

cahier de création

Demoiselles d’Avignon : textes sur collages de photos de starlettes aux seins nus.

Extrait d’une suite intitulée « Gagner sa vie ».

Extraits d’un livre en cours provisoirement intitulé « Un de plus il y a »

Proses poétiques de Marcos Siscar, traduction du portugais au français

Cahier de création.

événement, hommage

Maurice Chappaz, de Christophe Carraud ; Seghers, coll. Poètes d’aujourd’hui, par Alain Bernaud.

Extrait d’un long entretien que Jérôme Peignot, écrivain, essayiste, poète, a bien voulu nous accorder fin 2004.

théorie, critique

Thomas Tranströmer, prix Nobel 2011, mort le 26 mars 2015 - Un texte de 2004 de Laurent Margantin à relire ici et sur Œuvres ouvertes

La fabrique d’écriture de Lionel Destremau.

Recension du Roman d’un inverti-né - fin du XIXe siècle - publié par Les éditions À rebours, Lyon.

À propos du monologue dans Loin d’eux, par Catherine Henry

Pourquoi des cahiers Elisée Reclus...

Thèse et autres écrits de Stéphane Lavauzelle sur L’Homme du Texte
(avec un inédit de Claude Louis-Combet)

Lettre à Claude Pichois, sur l’auteur des Fleurs du Mal

« Vers la néolangue », réflexions sur le SMS et le texto

on a lu, lisez donc

Réédition de son roman Le Quart chez Denoël et parution d’un choix de poèmes inédits dans la revue Le Nouvel Attila.

Entre les murs, film de Laurent Cantet, vient d’obtenir la palme d’or au festival de Cannes 2008.

Deux romans de J.M. Coetzee, Elizabeth Costello et L’Homme ralenti, mettent en scène la fonction des personnages dans la narration.

L’écriture nerveuse voire énervée de Gert Ledig nous dit que la guerre ce n’est pas du cinéma. Certainement pas.

« La "vérité" de cette époque et de notre vie, c’est à la littérature qu’il revient de la livrer » (Christa Wolf).

Des écrits où le corps social et la chair ne font qu’un. Récits incarnés d’une sublime emmerdeuse.

Premiers titres des éditions Éric Pesty : Mer à faire et 36 morceaux, un éditeur et un auteur à suivre.

Parution de La vie de Faust, ses exploits et comment il fut précipité en enfer de Friedrich Maximilian Klinger aux éditions Grèges.

Bambiland d’Elfriede Jelinek chez Jacqueline Chambon : toute la force de l’écrivain autrichienne, prix Nobel de littérature 2004, à propos de la guerre en Irak.

Un livre d’Eric Hazan : LQR, La propagande du quotidien.

Vivant en harmonie sur le haut plateau d’Asiago, Rigoni Stern n’en continue pas moins d’interroger le passé.

De chemins de nuit en lisières, Lionel Bourg continue d’interroger les liens étroits qui se nouent (et se dénouent) entre mémoire et réalité.

Premier contact avec l’édition des Œuvres de Claude Simon dans la Pléiade, en un volume paru ce mois-ci.

À coups de tableaux lapidaires et furtifs, Anne-Marie Beeckman invente un bestiaire intime qui tremble et invite à la fugue.

Sereine Berlottier publie Nu précipité dans le vide (Fayard), une belle rencontre en littérature avec le poète roumain Ghérasim Luca.

Alban Lefranc : Attaques sur le chemin, le soir, dans la neige,

Récit des derniers jours d’Antonio Machado à Collioure, suivi d’un choix de poèmes écrits en hommage à Antonio Machado exilé, aux éditions Mare Nostrum.

Isabelle Rüf commente le livre de Philippe Rahmy Mouvement par la fin. Un portrait de la douleur.

Pierre Marcelle tout d’un seul coup.

Entretien accordé par Patrick Chamoiseau à Jean-Claude Lebrun pour L’Humanité.

Chez Al Dante, écrire sur le chant - par Nathalie Quintane.

Le Chevillard en terres étrangères, techniques de survie et adaptation.

Une nouvelle de Paul Gadenne (Actes Sud).

Rapport d’enquête sur un point de déséquilibre majeur en haute mer [une histoire de l’après-guerre].

Un livre qui dépasse les agitations et les anathèmes pour ouvrir une compréhension argumentée sur les enjeux de l’art contemporain.

Note sur l’entretien accordé au printemps 2004 par Jacques Derrida à Jean Birnbaum.

L’auteur de De Marivaux et du loft de retour chez POL.

Le Journal de Charles Juliet en Nouvelle-Zélande.

Trente ans après leur parution aux États-Unis, la traduction des Carnets de Francis Scott Fitzgerald donne la mesure de cette œuvre de plus en plus actuelle dont la lecture est encore à venir.

Des images aux Balkans, un roman.

Mouvement par la fin. Un portrait de la douleur, le premier livre de Philippe Rahmy, vient de paraître aux éditions Cheyne avec une postface de Jacques Dupin

Publication d’un recueil de lettres et de textes de la première épouse d’André Breton.

Vincent Josse chronique L’Oreille rouge d’Eric Chevillard.

Retour sur une œuvre de Jean-Baptiste Botul, « Nietzsche et le démon de midi » (éditions Mille et une nuits, Fayard, novembre 2004).

Robert Maggiori (Libération) publie son recueil d’articles de l’été dernier : « Un animal, un philosophe ».

Danse macabre ou Ronde de nuit, le grand roman d’un écrivain autrichien dont les éditions Laurence Teper ont publié en 2004 Côté ombre

François Bégaudeau, marche et football, ou l’écriture vient des pieds.

Conférence sur James Joyce donnée par son ami l’écrivain Italo Svevo le 8 mars 1927 à Milan, précédée de « Bloom & Cosini » par Dino Nessuno

Je pense ceci : la faim de la pensée n’est pas rassasiée.

Aux éditions Corti : Les Locaux, des histoires qu’on se raconte, une lumière qu’on aperçoit à la fin du voyage .

« Il y a des moments dans la vie où nous avons tant besoin d’un sourire. Faute de mieux je toque du doigt contre la vitre. »

À propos de Résolution de Pierre Mari chez Actes Sud.

Un CD de lecture et d’entretiens au Bleu du Ciel.

Entretien et extraits sur Cultur@ctif.

« Ah ! cette vie de mon enfance, la grande route par tous les temps... » (Une saison en enfer)

Parution en janvier des tomes IV et V du Dernier Royaume.

Parution en janvier des tomes IV et V du Dernier Royaume.

« Je songe, écrivait Rimbaud, à une guerre de droit ou de force, de logique bien imprévue. »

« On sait comment Arthur Rimbaud, poète irrécusable entre sa quinzième et sa dix-neuvième année... »

Dans Le Temps (Genève), ce samedi.

Suivantes, d’Emmanuel Laugier, chez Didier Devillez.

Cahier spécial de l’hebdomadaire Patriote Côte d’Azur, du 17 au 23 décembre 2004

Raphaël Rubinstein raconte cinquante épisodes de la seconde moitié de l’art du XXe siècle.

Jean-Baptiste Harang reprend en volume quelques-uns de ses entretiens et portraits dans Libération.

Paru chez Rivages / poche, traduction Pierre Alferi.

Un rêveur reconverti grutier, un chef saucier dérouté et quelques poissons hors de l’eau.

fiction en chambre, et tour du monde

Le traducteur de Bartleby s’explique sur sa démarche.

Jean-Claude Lebrun consacre sa chronique à un auteur que nous aimons accueillir à remue.net : Eric Pessan.

un numéro important du Nouveau Recueil, avec Lorand Gaspar, Martine Broda, Alain Duault, Antoine Emaz, James Sacré et un texte de fond de Maria Zambrano