Auteurs

Lieux

Bernardo Toro au lycée Jean-Rostand (Mantes-la-Jolie, 78)

Bernardo Toro, né au Chili en 1964, est le fils d’un fonctionnaire de l’Université du Chili, licencié après le coup d’État de 1973, qui a joué un rôle actif dans l’aide aux victimes du régime militaire. Bernardo Toro vit en France depuis 1983. Après des études littéraires conclues par un mémoire de DEA sur la métaphore dans l’œuvre de Marcel Proust, il devient professeur de lettres. Il dirige la revue Lieux extrêmes de 1990 à 1994, et depuis 1999 Rue Saint-Ambroise, revue consacrée à la nouvelle contemporaine.

Bibliographie
Bernardo Toro a publié de nombreux articles et nouvelles, ainsi que deux romans salués par la critique : Contretemps (éditions Les Petits Matins, 2006) et De fils à fils (éditions Stock, 2010). De nombreuses ressources et entretiens sont à lire et télécharger sur son site, et il blogue ici.

Son projet de résidence s’articule autour de cette problématique : « Construire une œuvre, se construire soi : construire une voie/x ? ». Bernardo Toro entamera l’écriture d’un roman librement inspiré de la vie de Luz Arce, figure emblématique du traître au Chili. Le personnage principal de ce roman est à peine plus âgé que les lycéens en présence, ce qui favorisera l’échange sur ces questions fondamentales que sont la langue, l’identité, le passage à l’âge adulte, l’engagement. Lisez ce compte rendu du lancement de la résidence sur le site de l’académie de Versailles.

La structure d’accueil, le lycée Jean-Rostand de Mantes-la-Jolie, envisage de nombreux partenariats autour de cette résidence, avec les cinémas, collèges, radios et télés locales et la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

voir le site créé pour la résidence

Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours ->
Dossiers thématiques ->