Jean-Marie Barnaud

Homme de pensée, homme d’enseignement, poète, homme de mer, Jean-Marie Barnaud est né Saintes en 1937. Habite Mougins. Publie son œuvre poétique chez Cheyne éditeur, où il dirige, avec Jean-Pierre Siméon, la collection Grands Fonds : "proses inclassables" . A publié des romans chez Gallimard, Deyrolle, L’Amourier.

Jean-Marie Barnaud fait partie des membres fondateurs de remue.net.



Le poème est le lieu utopique de la compassion, ce corps affranchi de l’angoisse de disparaître, qui désire habiter le lieu de sa finitude... Texte écrit à quatre mains avec Philippe Rahmy

Un entretien Jean-Marie Barnaud / Emmanuel Laugier dans Le Matricule des anges N° 51, mars 2004(extraits).

Une parole juste humaine est paru dans Libération le samedi 13 mars 2004.

Sur Les Planches courbes, d’Yves Bonnefoy.

A propos de Les Ombres errantes.

Ecrire comme marcher : sur Deleuze, du Bouchet et la poésie.

Ecrire comme marcher : sur Deleuze, du Bouchet et la poésie.

Echo à la chronique 6 des Septembrisades de Ph. Rahmy.

A propos du Marché de la poésie à St Sulpice.

Une première version de ce texte est parue dans La Sape en 1991.

A propos de "Vétérance"

Sur le livre de Rüdiger Safranski : Nietzsche, biographie d’une pensée.

Première partie de la conférence prononcée aux Langagières de Reims, le 17 décembre 1999. (avec l’aimable autorisation de la Comédie de Reims)

Seconde partie de la conférence prononcée aux Langagières de Reims, le 17 décembre 1999. (avec l’aimable autorisation de la Comédie de Reims)

Liens

à propos de Joë Bousquet, à lire sur chantiers.org