Nuits d’été

« Il se dit que ses visages… »

« De l’extrême beauté des arbres disséminés dans le paysage… »

« Cherchant une certaine élévation de sa pensée… »

« À commencer par reconnaître… »

« Et le désir de vivre qui ne vieillissait pas… »

« Et quand il s’agit d’écrire… »

Extraits d’un texte paru dans Les Temps modernes, septembre-octobre 2010.

« Traversait la vie comme une forêt… »

« Étendu de toute la peau… »

« une manière de considérer la vie… »

« Rien de mal sinon ce sentiment étrange… »

« La fin de l’intranquillité… »

« À considérer toutes les possibilités de devenir… »

« Revigoré par le souvenir de ma naissance… »

« Cette nuit où il se sentit vert comme un jardin… »

Je nomme l’arbre qui repousse chaque matin…

« Il fut un jour où la vie… »

« Ce qui ralentit soudain sa marche… »

« Il vous faut plus de légèreté dans l’âme… »

« Jamais je ne voulus mourir. »

« Non, c’est bien ce que je me suis dit en me levant à l’aube… »

« Bruits d’un homme qui marche dans la nuit… »

« Un doute ancien m’habite cette nuit. »

« D’interminables ruines ornaient éternellement ma pensée autrefois… »

« Le jour où je fus pris d’amour fou… »

« Je suis tout homme en sommeil au moment de m’endormir… »

« Être né comme moi à une époque où… »

« Autant que ma connaissance des hommes me permet de l’affirmer… »

D’une nuit et de la mort, texte inédit.

« Que faire de mes nuits ? » - texte inédit.

Texte inédit, précédé d’une présentation de l’auteur.