Réza Barahéni


Traduits par Clément Marzieh, parus dans la revue Diasporiques.

Les Mystères de mon pays, un roman traduit du persan de l’écrivain iranien Réza Barahéni.

Vient de paraître aux éditions Fayard.

Un passage de Lilith de Réza Barahéni, présenté par son traducteur Clément Marzieh.

Deuxième partie de ce texte inédit en français.

Texte inédit en français de Réza Barahéni sur l’écriture de l’exil et le passage de la dernière « frontière » avant traduction.

À Dijon, du 19 au 27 mai 2006, le festival Frictions accueille les voix du théâtre contemporain. Un beau programme et la présence de l’écrivain iranien.

Exilith, texte de Réza Barahéni mis en scène par Thierry Bedard, est le récit par Lilith de sa révolte dans le Jardin d’Éden. Une prise de parole essentielle.

Un grand roman traduit du persan qui brasse les civilisations, les continents et les époques

Ce texte est la version récente d’une histoire dont Réza Barahéni tente, depuis plus de vingt ans, de faire une fiction non afin de l’oublier mais afin d’en circonscrire le cœur.

Lecture de deux romans de Réza Barahéni : Les Saisons en enfer du jeune Ayyaz et Elias à New York.

« Le poète comme prisonnier. Langue et imagination créatrice en exil ».

« L’aveuglement exilique », texte de Réza Barahéni avec une présentation de Joanne Mackay-Bennet

Fragments de QesKes de Réza Barahéni et entretien de Thierry Bedard avec Mona Chollet.