Benoît Artige, Frédéric Khodja | Les archives italo-suisses du voyageur japonais, 21

images de Frédéric Khodja / textes de Benoît Artige
Une série à suivre en son intégralité ici



©frederickhodja

Autre curiosité qui intrigua fortement Monsieur Sôseki et devait constituer le souvenir le plus marquant de son séjour : les ruines antiques, innombrables et spectaculaires qui encombraient le paysage jusqu’à l’écœurement. Arrivant tard le soir dans les villes où il faisait étape, il ne les découvrait bien souvent que le lendemain de son arrivée. Elles semblaient avoir poussé durant la nuit à la manière des mauvaises herbes, profitant des interstices, des zones vides et des terrains vagues pour prendre le dessus sur le sage ordonnancement des villes. Ces apparitions constituaient un véritable sujet d’étonnement et d’admiration pour Monsieur Sôseki qui ne cessait de répéter, pensant à son propre pays : « et nous, quelles sont nos ruines ? »




Frédéric Khodja
Né en 1964, Frédéric Khodja vit et travaille à Lyon — il collabore régulièrement avec d’autres artistes et écrivains, notamment pour les éditions du Chemin de fer.
Documents d’artistes
Galerie Françoise Besson /
Site personnel / archives 2000 / 2013


Benoît Artige
Né en 1983, Benoît Artige vit et travaille en Île-de-France. Il a publié des textes (nouvelles, récits de voyages, poésies) dans plusieurs revues (Patchwork, Jef Klak, Ce qui reste…) ainsi que des recensions pour La Cause littéraire. Depuis 2015, il tient le blog Écrivain en chantier.

16 janvier 2017
T T+