Écouter un film

J’ai découvert l’audio description par hasard, alors que je pensais que c’était un truc un peu glauque pour spectateurs aveugles : une voix pour me dire que la mer est bleue et le sable jaune. Et puis j’ai rencontré Marie Gaumy, qui m’a parlé de son métier d’audio descriptrice. Elle m’a parlé cinéma, jamais handicap. Elle m’a parlé de la vue, pas du tout de la cécité : de ce que les uns voient et les autres pas. Elle m’a fait comprendre que les yeux ne sont qu’un des éléments permettant de voir : chacun voit avec sa sensibilité, son histoire, ses fragilité.
J’ai découvert que l’audio description est une œuvre à part entière. La voix qui décrit le film entre dans l’intention du réalisateur, pénètre son cerveau, traduit en mots ce qu’il dit en images.
C’était le mercredi 21 février à 19h à la librairie "Les Nouveautés" en compagnie de Marie Gaumy et de Gaël Lépingle, réalisateur de Julien, qui a ouvert le dernier Festival du Réel.

Anne-Sarah Kertudo

1er mars 2018
T T+