Page arrachée au fleuve

Les enfants sauvages de mon roman vont à l’école sur les rives du fleuve.
Là, une femme qui s’improvise institutrice leur donne des leçons de choses.
L’artiste Nathalie Piernaz a imaginé une page du manuel de l’école.
À mon tour, j’imagine que la page a dérivé le long du fleuve, avec les feuilles des arbres et les secrets des nageurs, pour parvenir jusqu’à nous.

1er février 2016
T T+