Eric Da Silva au lycée Auguste-Renoir (Asnières-sur-Seine, 92)

Eric Da Silva est comédien, metteur en scène, écrivain et directeur artistique de la compagnie l’Emballage théâtre depuis 1982. Il définit son théâtre ainsi : « Le théâtre que je veux faire n’est pas un théâtre d’intellectuel, ce n’est pas un théâtre d’analyse ou de démonstration. C’est un théâtre qui cherche l’endroit où la parole étouffe, où le geste est empêché, où le corps est empêché d’agir.  »

Bibliographie En parallèle àquelques incursions dans le répertoire, Eric Da Silva écrit et joue ses propres textes : Nous sommes si jeunes, nous ne pouvons pas attendre, No Man’s man, Je suis Hiroshima 100 000 degrés de plus que toi, Rapport d’autopsie. À partir de 1994, il se lance dans l’écriture d’un cycle théâtral, inspiré très librement de La Misère du monde de Bourdieu : Je ne pourrais pas vivre si je croyais que je faisais du mal. Mais si toutes les pièces qu’il a écrites ont été montées par l’Emballage Théâtre puis par le Melkior Théâtre et jouées notamment au Théâtre de Gennevilliers, Eric Da Silva n’a publié que très récemment. On trouve ainsi aux éditions venenum (http://www.venenum-editions.com/) Esse que quelqu’un sait où on peut baiser ce soir, j’ai répondu au bois (2010) et des fragments de Je deviens Jimi Hendrix (2011).

Son projet de résidence, inscrit dans la durée d’une année scolaire, ouvrira àdes élèves et des enseignants les dix pièces rassemblées sous le titre générique Je ne pourrais pas vivre si je croyais que je faisais du mal (une pièce par mois) et creusera, fouillera en actes l’énoncé « un auteur ça se crée àplusieurs  ». Il animera pour cela un ciné-club, accueillera de nombreux invités, et encouragera les élèves àtenir un blog (www.hypertheatre.org). Il poursuivra l’écriture de Je deviens Jimi Hendrix !

La structure d’accueil, le lycée Auguste-Renoir, àAsnières-sur-Seine, entretient, depuis le milieu des années 80, une relation privilégiée avec le Théâtre de Gennevilliers, notamment dans le cadre de ses options théâtre. Il a ainsi pu recevoir àplusieurs reprises l’auteur et ses pièces, entamant un lien que cette résidence vient étoffer.

Je deviens Jimi Hendrix, l’album

Je deviens Jimi Hendrix se présente comme une composition. La référence est musicale.

liens