Gilles Rozier à la librairie La Tête ailleurs (Paris XI)

© Annick Prime Margules

Gilles Rozier est auteur, traducteur, et éditeur avec éditions de l’Antilope qu’il a créées en 2016. Spécialiste de la littérature yiddish, il souhaite écrire un nouveau roman, en hommage à un ami de jeunesse emporté par le sida en 1992, sur l’inadaptation d’un quinquagénaire au monde contemporain.
Gilles Rozier était en résidence au Local (Paris XI) en 2010.

Bibliographie
Il est l’auteur de six romans parus chez Denoël, dont Par-delà les monts obscurs (1999), Un amour sans résistance (2003), Projections privées (2008) ; ainsi que Mikado d’enfance (2019) aux éditions de l’Antilope.
Bibliographie complète sur sa fiche Wikipédia.

Son projet de résidence
La librairie veut s’appuyer sur le travail littéraire de Gilles Rozier pour proposer une réflexion sur les influences et parallèles entre le XXe et le XXIe siècle. « Je n’étais pas préparé à entrer dans le XXIe siècle » : sur ce thème, Gilles Rozier proposera un cycle de rencontres sur les féminismes, les migrations, les totalitarismes, les violences policières, le management et l’éducation. Il animera des ateliers en direction des élèves des lycées Voltaire, Charles-Péguy et Dorian, dans la perspective du concours d’écriture organisé par la librairie. En fin de résidence, les participants seront conviés à une lecture publique de son roman en cours.

La structure d’accueil, la librairie La Tête ailleurs, basée depuis 2016 dans le 11e arrondissement de Paris, est dirigée et animée par un trio féminin.