Hélène Giannecchini au Centre national de la danse (Pantin, 93)

Hélène Giannecchini est une écrivaine et critique née en 1987. Elle était pensionnaire de la Villa Médicis en 2018-2019. Pour son troisième ouvrage, à la croisée de l’essai et du roman, elle souhaite s’immerger dans l’univers de la danse.
Son site : https://helenegiannecchini.com

Bibliographie
Elle a publié deux livres aux éditions du Seuil : Voir de ses propres yeux, roman (2020) ; Une image peut-être vraie. Alix Cléo Roubaud (2014, avec une postface de Jacques Roubaud.)
Biobibliographie sur sa fiche Wikipédia.

Son projet de résidence
Par le biais du projet de médiation Assemblé en partenariat avec les Maisons de quartier, Hélène Giannecchini rencontrera les habitants de Pantin pour écrire sur une danse collective de chaque quartier. Le CND renforcera son partenariat avec les masters de Danse et de Création littéraire de l’université Paris 8 autour d’un atelier de transcription du mouvement à l’écrit avec l’auteure et un intervenant. Hélène Giannecchini dirigera un journal de résidence en ligne pour partager des textes inédits et les avancées de son travail et ses échanges avec les membres du CND.

La structure d’accueil
Le Centre national de la danse (CND) consacre ses activités au développement de la culture et de l’art chorégraphiques. Lieu de ressources, de recherches, de découvertes, il abrite une médiathèque et accueille un public de professionnels, de chercheurs, d’étudiants et d’amateurs.