la littérature rayée des arts

La suppression de la littérature dans la liste officielle des disciplines bénéficiant d’aides et initiatives dans le cadre de l’éducation artistique, contrairement à la longue tradition de notre pays, ne pouvait pas passer inaperçue, malgré l’étonnant silence politique.

Cela ouvre pour le moins à débat.

à lire :

- point de vue de la Charte des auteurs, et sa pétition : se moquerait-on du livre et de la lecture ?

- point de vue et analyse de François Bon (sur son site personnel)

- documents officiels relatifs à la mission et aux orientations du Haut Conseil à l’éducation artistique, et sa composition

26 novembre 2005
T T+