Romain Dutter à l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (Aubervilliers, 93)

illustration de Bouqé

Romain Dutter est un auteur / scénariste de romans graphiques publié aux éditions Steinkis. Après des études en médiation culturelle et coopération internationale, il a travaillé au sein d’ONG, puis comme coordinateur culturel au sein du centre pénitentiaire de Fresnes pendant dix ans (en œuvrant à faciliter l’accès à la culture aux personnes détenues). Avant de se lancer finalement dans la bande dessinée en 2018.

Bibliographie
Sa première BD, Symphonie carcérale, petites et grandes histoires des concerts en prison (Steinkis, 2018), réalisée avec le dessinateur Bouqé et basée sur son expérience en milieu carcéral, s’attache à démontrer la pertinence de la culture, et plus particulièrement de la musique et des concerts, pour le public détenu.
Il termine actuellement, toujours avec son compère Bouqé, son deuxième album, Good bye Ceausescu (à paraître chez Steinkis en 2021) qui s’intéresse à la Roumanie contemporaine et dresse un état des lieux de ce pays aux confins de l’Europe, trente ans après la “Révolution” qui l’a secoué en 1989.

Son projet de résidence
Passionné depuis toujours par l’Amérique latine, Romain Dutter se lance aujourd’hui dans l’écriture d’un nouveau projet de roman graphique, Une love story latino-américaine, qui portera sur la relation passionnelle qu’il entretient avec ce continent depuis son premier voyage sur place il y a plus de vingt ans, sur le regard croisé que l’un et l’autre se portent depuis toutes ces années.
Il sera accueilli par l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine / IHEAL, nouvellement installé sur le campus Condorcet à Aubervilliers, qui souhaite inscrire cette résidence dans un lien étroit avec ce territoire.
L’auteur animera ainsi, tout au long de l’année 2020/2021, des ateliers et rencontres BD, avec comme point d’entrée l’Amérique latine, au sein de la médiathèque Don-Quichotte à Saint-Denis, du collège Makeba et de la librairie Les Mots Passants à Aubervilliers, ainsi que dans des maisons de quartier et centres sociaux de la ville.

La structure d’accueil
L’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine / IHEAL, fondé en 1954 par le géographe Pierre Monbeig, et rattaché à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, est un centre d’excellence pluridisciplinaire qui dispense des enseignements en sciences humaines et sociales sur l’Amérique latine.