Sandra Lucbert au CNEAI (Pantin, 93)

Sandra Lucbert est romancière. Après avoir exploré les questions de l’ordre social et des transformations dues à la massification du numérique, elle s’attachera à dégager les effets politiques de la macro-économie, notamment sous l’espèce de la dette publique, dans son prochain livre, qui adoptera une plasticité formelle sans genre assignable.

Bibliographie
Elle a publié Mobiles (Flammarion, 2013) et La Toile (Gallimard, 2017).

Son projet de résidence
L’auteure fera des rencontres mensuelles à partir de son écriture en cours et fera intervenir des chercheurs en sciences sociales et des auteurs de littérature, des dramaturges, des artistes. Il s’agira de comprendre quels effets de figuration de l’économie sont possibles dans les différentes disciplines. Elle participera au programme « Iconotexte » du CNEAI , sur les liens entre image et texte, en partenariat avec les maisons de quartier, ce qui donnera lieu à la publication d’un journal.

La structure d’accueil, le Centre national Edition Art Image (CNEAI) est un centre d’art contemporain, orga­ni­sa­tion à but non lucra­tif fondée en 1997, à la fois lieu de recherche, de production et de diffusion, longtemps sis à Chatou avant de s’installer aux Magasins généraux de Pantin.
Le centre a accueilli Antoine Dufeu en résidence en 2013.

image Adam Dant

La banque centrale et ses enfants

La banque centrale et ses enfants (monologue européen)

Les ateliers avec Collective se transforment...

Les ateliers de Sandra Lucbert avec Collective se transforment en soundcloud Littérature et Dette publique : préambule et épisode 1

Austérité : ce que le Covid nous dit

Texte sur les Ehpad : sur ce que la logique austéritaire a fait des Ehpads, et à ceux qui s’y trouvent à présent sacrifiés.

Retraite forcée, usages littéraires et politiques

Du Decameron à Lénine, en passant par Despentes, Marguerite De Navarre et Kafka : usages du retrait et pouvoirs politiques de la littérature.

Rencontre avec André Orléan : la littérature comme objet conceptuel économique
LaDetteC’estMal

Sandra Lucbert au CNEAI — Note d’intention d’atelier. LaDette : Démonter une scénographie discursive

La littérature contre l’économie. 17 février 2020

A l’invitation de lundisoir, intervention au Théatre de L’Echangeur pour raconter comment j’ai essayé de démantibuler la grammaire néolibérale à l’occasion du procès France Télécom.

Des ateliers d’auto-défense culinaire

Comment on nous cuisine.