Vhan Olsen Dombo au théâtre Brétigny (Brétigny-sur-Orge, 91)

Vhan Olsen Dombo, né au Congo-Brazzaville en 1990, se définit lui-même comme « rappeur, poète, slameur, comédien-metteur en scène et performeur sous le nom de Ya Vé ». Récemment installé en France, il souhaite écrire une œuvre poétique sur le supermarché comme lieu emblématique de notre rapport contradictoire à la consommation, provisoirement intitulée « Ouverture et fermeture ».

Bibliographie
Vhan Olsen Dombo a publié deux textes : Les haut-parleurs du remords (2018, éditions Passage) et Le Coït sacré des dieux déchus (éditions Les Bruits de Mantsina – à télécharger en pdf).

Son projet de résidence
Vhan Olsen Dombo s’adressera aux élèves des lycées professionnels de Saint-Michel-sur-Orge et de Sainte-Geneviève-des-Bois, aux enfants malentendants du centre de La Norville, aux usagers de la bibliothèque et aux employés de la grande distribution, aux résidents du Centre d’hébergement Emmaüs Solidarité d’Epinay-sur-Orge, aux jeunes pensionnaires de l’établissement éducatif SNCF de Brétigny, ainsi qu’à une classe d’élémentaire. Il proposera des ateliers de slam-poésie et l’écriture d’une bande-dessinée collective sur la consommation. Il recueillera des témoignages sur le premier supermarché ouvert en France en 1963 et interviendra auprès des médiathécaires du réseau Cœur Essonne pour des temps de formation.

La structure d’accueil, le théâtre Brétigny situé dans le même bâtiment que la médiathèque, est une scène conventionnée Arts et Humanités. Intitulée Dedans Dehors, la saison nomade et buissonnière du théâtre s’invite dans des lieux de vie (écoles, entreprises, espaces naturels, cœurs de ville...), en relation étroite aux contenus artistiques.