La Chute de Fukuyama, opéra pour six langues

Opéra de Camille de Toledo et Grégoire Hetzel

Livret et vidéo, Camille de Toledo. Musique, Grégoire Hetzel

Première création : Salle Pleyel, le 29 mars 2013.


Un opéra réalisé avec le concours de l’Institut national de l’audiovisuel, Radio France, l’Orchestre philharmonique de Radio France, le Centre national du cinéma et de l’image animée, et la participation du DICRéAM.

Synopsis

Dans plusieurs aéroports à travers le monde, les nouvelles des attentats du 11 septembre 2001 se diffusent en désordre. Les vols sont annulés. (...)

Thème et temps

Le temps de l’opéra se déploie simultanément avant, après, pendant les attentats du 11 septembre 2001. (...)

Programme de salle


Le programme de la représentation en première mondiale, vendredi 29 mars 2013, Salle Pleyel


La Chute de Fukuyama, de Grégoire Hetzel et Camille de Toledo

Création mondiale vendredi 29 mars 2013, Salle Pleyel

Thème et temps
Synopsis

Des langues

Le livret de La Chute de Fukuyama est écrit en 6 langues.
Anglais, arabe, allemand, italien, français, japonais. Chaque langue a commandé, d’une certaine façon, l’écriture musicale de l’opéra...

Kokoda ! Kokoda !

La Chute de Fukuyama, scène 7 (Camille de Toledo)

I saw everything

La Chute de Fukuyama, scène 1

1 – C’est un aéroport, des voyageurs sont bloqués…

L’affiche de La Chute de Fukuyama conçue par Yann Legendre.

2 – Qui est l’auteur de ce récit qui nous est livré ?

Le visage de Francis Fukuyama encodé.

3 – Comment montrer cette Chute, comment l’incarner ?

Construction du décor virtuel de La Chute de Fukuyama.

4 – Remembering Stockhausen

Remembering Stockhausen : diptyque pour Acte I scène 5.

Des vidéos

Les concerts en vidéo de Radio France proposent cette version vidéo de l’opéra La Chute de Fukuyama, de Camille de Toledo, visible jusque mars 2014

They have built an even taller tower – Ils ont construit une Tour plus haute encore

La chute de Fukuyama, scène 13

Look, my orphans, look beyond horror – Regardez, mes enfants, regardez au-delà de l’horreur

La chute de Fukuyama, scène 11-12

Il y avait un espoir, le Mur était tombé

La chute de Fukuyama, scène 9-10

Why did I grow up to love America ? – Pourquoi ai-je tant aimé ?

La chute de Fukuyama, scène 8