Elitza Gueorguieva à l’INALCO (Paris 13)

Elitza Gueorguieva, née en Bulgarie, vit et travaille en France depuis une vingtaine d’années. Après des études de cinéma et de lettres, elle se consacre à des projets artistiques multiples, croisant cinéma, écriture littéraire et performances multimédia. Dans son travail traversé par une dimension à la fois burlesque et mélancolique, elle cherche des formes atypiques et explore les liens entre le réel et le fantasque, entre le politique et l’intime, entre l’autofictif et la mémoire collective. Ces thématiques se retrouvent dans son nouveau projet d’écriture, inspiré d’une expérience réelle, son entretien de naturalisation, mais traitée de manière poétique et décalée, sous forme d’un récit fragmentaire.
Visiter sa page Wikipédia.

Bibliographie
Elle a publié en 2016 chez Verticales Les Cosmonautes ne font que passer (prix SDGL André-Dubreuil du premier roman). Son deuxième roman, Odyssée des filles de l’Est, est paru en janvier 2024.

Son projet de résidence
Elitza Gueorguieva animera des ateliers à destination d’étudiants en licence et master, ainsi que d’étudiants réfugiés, pour travailler sur les questions d’identité et aborder l’écriture de manière créative. Ces ateliers feront l’objet d’une restitution. En parallèle, l’autrice organisera des rencontres littéraires autour de la question du plurilinguisme dans plusieurs lieux partenaires.
Voir le projet de résidence sur le site de l’INALCO.

La structure d’accueil
L’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), créé en 1795, est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche unique au monde par la richesse de son offre de formation en langues et civilisations.

Ecrire translingue

Rencontre animée par Marielle Anselmo, 15 février 2024