Mabrouck Rachedi au lycée Anatole-France (Colombes, 92)

Mabrouck Rachedi est né en 1976 en banlieue parisienne. Après une première vie d’analyste financier, il y est retourné pour se consacrer à l’écriture.
Lire sa fiche Wikipédia.

Bibliographie
Outre ses productions jeunesse (à l’École des Loisirs, notamment, dont Krimo, mon frère, 2019), il est l’auteur de romans aux éditions Lattès : Le Poids d’une âme (2006), Le petit Malik (2008), La petite Malika (2010, coécrit avec Habiba Mahany) ; et chez L’Âge d’Homme : Tous les hommes sont des causes perdues (2015). Il est aussi l’auteur d’un essai : Éloge du miséreux (éditions Michalon, 2007).
Biobibliographie complète sur le site de la M.e.l.

Son projet de résidence
Il travaillera à son prochain roman jeunesse, provisoirement intitulé C’est pour hier, qui raconte comment quatre élèves, collés pour différentes raisons, vont dépasser leur peur de l’échec et du partage pour participer ensemble à un concours d’écriture de scénario.
Le lycée veut faire travailler une classe de 1re « Hygiène, Propreté et Stérilisation », entièrement composée de filles, et une classe de 1re « Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés », entièrement composée de garçons, sur deux livres de Mabrouck Rachedi pour interroger la représentation des genres.
L’auteur leur fera également découvrir ses processus d’écriture lors d’ateliers. Les textes des élèves seront partagés avec le reste du lycée lors du quart d’heure de lecture hebdomadaire.

La structure d’accueil, le lycée polyvalent Anatole-France, lycée des métiers de services, de l’électrotechnique et de la tapisserie d’ameublement, propose une grande diversité de formations (des CAP et bac pro dans différentes filières, ainsi qu’un BTS depuis 2015).