Marcelline Delbecq à la librairie Vendredi (Paris IX)

Plasticienne et autrice, Marcelline Delbecq centre sa pratique sur la dimension visuelle de la littérature. Elle a longtemps enseigné en écoles d’art et à l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles, et contribue régulièrement à des revues telles AOC ou Trafic. Elle veut aujourd’hui écrire un essai sur les pratiques de lecture, provisoirement intitulé « Histoires (subjectives de la lecture) ».
Sur remue.net, on découvrira cet entretien avec Cécile Wajsbrot.
Voir aussi sa page Instagram.

Bibliographie
Elle a publié plusieurs livres, notamment aux éditions Manuella, et Camera chez l’éditeur new-yorkais Ugly Duckling Presse.

Son projet de résidence
La librairie Vendredi se propose d’être un point d’ancrage pour Marcelline Delbecq mais aussi un terrain d’étude et un lieu de partage avec le public pour penser ensemble « une certaine histoire de la lecture ».
L’autrice mettra en place un programme de rencontres avec des écrivains, des historiens, des artistes, des critiques, des archivistes, des anthropologues à la librairie et développera des partenariats avec le lycée technique et professionnel Edgar-Quinet, la bibliothèque Louise-Walser-Gaillard et la maison de retraite de la Providence.

La structure d’accueil
La librairie Vendredi, qui existe depuis 1919, a accueilli dernièrement Cécile Wajsbrot en résidence.