Écouter Kyotonomatopée de Laurent Colomb

D’où vient cette particularité que nous avons d’émettre des sons par la bouche pour qualifier le monde ? Combien de mots par imitation d’un son, d’un bruit, d’un cri animal sont-ils présents dans la langue ?


             Dans le cadre d’une résidence au Centquatre pour Kyotonomatopée (conversation en langue à trous sur la relation des mots aux choses), vous êtes invité à assister aux séances publiques de travail qui auront lieu les
             samedi 12 septembre à 18h et 19h
             samedi 19 septembre de 17h à 19h
             mercredi 30 septembre à 19h
             Atelier#12, entrée 5 rue Curial (19e), Métro : Riquet, Crimée (ligne 7) et Marx-Dormoy (ligne 12).


             Feu d’artifice d’exclamations et de borborygmes, jets de formules nippones, Kyotonomatopée pièce théâtro-phonique (composée à la Villa Kujoyama) s’apparente à une forme d’athlétisme vocal où boucles, samples et scratches forment l’essentiel de la composition.
              Alpha-boy. — L’homme n’est-il qu’un animal qui parle ?

             Lire et écouter un passage de Kyotonomatopée sur remue.

             Pour en savoir +
c’est ici
.

             Site de Laurent Colomb.

11 septembre 2009
T T+