Début des ateliers en classe

Comme vous pouvez l’imaginer, ce début de résidence a démarré difficilement. Nous avons commencé, à hauteur d’un atelier toutes les 6 semaines avec une école primaire, essuyé le refus catégorique d’une autre et repoussé à début janvier la troisième.

J’ai le grand plaisir d’avoir commencé les ateliers avec l’école primaire Houdon et avec la complicité de son enseignante en arts plastiques ainsi que celle des enseignantes des 4 classes de CE 2 et de CM 2. Nous nous sommes déjà rencontrés 2 fois et je retourne faire un atelier avec eux avant les vacances scolaires.
Nous avons abordé déjà 2 différents systèmes de pliage et les enfants sont remarquables, tant dans le plaisir de faire ces ateliers avec moi, que dans l’exécution des pop-ups.


Nous avons repoussé à janvier les ateliers avec l’école primaire Foyatier. Cette résidence y rencontre un énorme succès puisque je vais mener auprès de toutes les classes de cette école, c’est-à-dire 11 classes du CP au CM 2, des ateliers pop-up et diverses rencontres pour parler de la chaine du livre. Nous avons déjà mis en place le programme pour commencer dès la rentrée de janvier à hauteur de 3 rencontres par classes sur chaque période scolaire et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Début décembre, je vais rencontrer les élèves d’un lycée polyvalent et je vais mener des ateliers auprès des classes des métiers de la cuisine et du service. Depuis 5 ans, la Librairie des Abbesses organise auprès de ce lycée et avec la complicité de leur professeur, un évènement qui s’appelle « Les lectures du jeune Wepler ».
Dans le cadre du dîner qu’ils organisent pour la soirée de remise du prix, les élèves doivent créer 3 plats en relation avec 3 livres sélectionnés et nous voudrions que chaque plat soit accompagné d’un pop-up en guise de menu, 3 livres, 3 plats et réalisation de 3 pop-ups en relation avec leur plat.

8 décembre 2020
T T+