Frédéric Couderc au Labo des histoires (Paris III)

Frédéric Couderc ancre ses fictions dans l’histoire de villes meurtries : après Le Cap, La Havane, Buenos Aires, et Tel-Aviv (titres à retrouver au Livre de Poche), c’est au tour d’Hambourg. À l’heure où disparaissent les derniers survivants des camps, le narrateur, Paul, retrouve la piste d’un monstrueux docteur SS d’Auschwitz passé entre le mailles de la justice toute sa vie.

Bibliographie
Frédéric Couderc a publié des romans notamment chez Héloïse d’Ormesson et Flammarion.
Biobibliographie complète sur sa fiche Wikipédia.

Son projet de résidence
La résidence, adressée à des jeunes issus de territoires ruraux isolés et de quartiers prioritaires, interrogera les mémoires individuelles, familiales et collectives – également au cœur du projet d’écriture de l’auteur. En partenariat avec des établissements scolaires (lycées généraux ou professionnels, CFA et Écoles de la deuxième chance), il animera des ateliers d’écriture, des rencontres avec des auteurs et des spécialistes de sujets historiques. Un recueil réunissant l’ensemble des textes des participants sera publié à l’issue de la résidence.

La structure d’accueil
Le Labo des histoires est une association à but non lucratif fondée en 2011 qui travaille sur le développement des pratiques d’écriture chez les enfants, adolescents et jeunes adultes de moins de 25 ans. Il propose (1) des ateliers d’écriture, (2) des formations à la mise en œuvre de projets d’écriture et à l’animation d’ateliers d’écriture et (3) des ressources pédagogiques dans le cadre de grands projets d’écriture ou d’appels à textes locaux et nationaux.

Témoin des témoins

Frédéric Couderc au Labo des histoires (Paris) — Transmission intergénérationnelle et saga familiale