Jérémie Dres au lycée Daubié (Argenteuil, 95)

Jérémie Dres, né en 1982, est auteur de romans graphiques, à la frontière de l’autofiction et du documentaire. Le témoignage, matière première de son travail d’écriture, le sera encore dans son prochain livre, à paraître aux éditions Steinkis.

Bibliographie
Ses deux premiers livres, Nous n’irons pas voir Auschwitz (Cambourakis, 2011) et Dispersés dans Babylone (Gallimard BD, 2014) sont consacrés respectivement à la mémoire des Juifs de Pologne et au mouvement rastafari.
Son nouvel album, Si je t’oublie Alexandrie, paraît à la rentrée 2018 aux éditions Steinkis.
Son site Internet : http://jeremiedres.com/

Son projet de résidence
Le lycée Julie-Victoire-Daubié souhaite approfondir le travail engagé en 2017 avec Jérémie Dres autour de la question de la mémoire et de sa transmission. Jérémie Dres interviendra pour faire découvrir son travail aux enseignants, élèves et bibliothécaires, animer un atelier hebdomadaire, accompagner la recherche documentaire des élèves et la découverte du musée de l’Histoire de l’Immigration et du mémorial de la Shoah.

La structure d’accueil, le lycée Julie-Victoire-Daubié d’Argenteuil, construit en 1965, s’appelait lycée Romain-Rolland jusqu’en 2010, date à laquelle il a été renommé lycée Julie-Victoire-Daubié en hommage à la première femme reçue au baccalauréat.

Jérémie Dres | Étape 3 - La fin de l’histoire

Récits d’origines par des jeunes du lycée Daubié (Argenteuil)

Jérémie Dres | Étape 2 - Écriture des histoires

Récits d’origines par des jeunes du lycée Daubié (Argenteuil)

Jérémie Dres | Étape 1 – Récolte de la matière

Récits d’origines par des jeunes du lycée Daubié (Argenteuil)