Pierre Antoine Villemaine | Avant-propos

Il nous faut enregistrer précisément les atomes qui ruissellent sur notre conscience.

(V. W.)

 

(Effrayé, titubant intérieurement à la poursuite de mots fugitifs, des morceaux se détachaient de l’obscurcissement de son cerveau qui dès lors ne produisit rien de plus qu’une clarté fiévreuse, une sorte de halo de lumière et de brume où « l’Indécis au Précis se joint »)
.

I

Ce sera la forme improvisée momentanée modifiable
l’engendrement continu d’un monde disloqué

une fantaisie lentement déposée
un geste exploratoire aux multiples reflets
un magma fertile d’empreintes expressives
d’étranges combinaisons

flottaisons indéfinies et comme irresponsables

autant d’essais
pour une esquisse informe
pour une respiration

II

dans cet état diffus d’émergence
un geste cherche sa forme
la forme de son déplacement

il procède d’une infinité de mouvements 
et de sauts et de repentirs
espacés par le tendre intervalle

III

attentif à la dynamique de la gestation
tu rebondis indéfiniment
et tu en souris

cela te semble dérisoire
et pourtant
te voila reparti de nouveau 
sans direction
sans projet

IV

tu dégageras des formes
nées du mouvement
de l’agitation
du tourbillon

des formes errantes
des fantômes de vie
inintelligibles
en attente d’explication

capricieuse
cette infinie désorganisation
t’entraînera
on ne sait jamais où
au bord du savoir — non loin de la folie, peut-être

(Ô ces paroles exténuées
menacées d’insignifiance
comment y croire encore ?)

V

tu te soumets à l’exigence de la reprise
à la dynamique d’une variation progressive
aux nuances infinitésimales de son apparente immobilité

de nouvelles combinaisons
te surprennent t’enchantent ou te désolent

VI

pensées et phrases brisées
séries en spirale
dessinent un champ d’incertitude

un continuel changement de forme 

de départ en départ
cette suite de commencements
compose une myriade de tremblements
un frissonnement
sinon un sens
du moins un jeu de cohérences

VII

pas d’énigme à déchiffrer
en ce paysage artificiel et discordant
mais l’interrogation d’une pensée depuis ses limites

l’insouciance pas encore engloutie
je vais essayer de te le dire en divaguant  
car ce dont il s’agit je ne sais pas encore le nom

*

Voilà c’est tout. Rien que cela.

23 mai 2021
T T+